Après avoir lu "Mal de terre" d'Hubert Reeves, l'envie m'a pris d'en savoir plus, sur un des principaux problèmes auquel nous allons être confronté : celui de l'effet de serre. C'est pourquoi, j'ai lu "L'avenir climatique" de Jean-Marc Jancovici. Ce dernier est polytechnicien, ingénieur-conseil expert en énergie auprès de grandes entreprises ou de l'Etat. Donc à priori pas le genre écolo baba-cool. C'est avec un peu d'appréhension sur le niveau de ce bouquin que j'en décidais l'achat. Mais ce bouquin s'est révélé remarquablement didactique et très facile à lire compte tenu du sujet. On a vraiment l'impression d'une démonstration. L'auteur s'attachant à peser le pour et le contre des hypothèses sur le changement climatique, à montrer comment et par qui elles sont élaborées, sur quelles données elles sont fondées. Il montre la complexité du phénomène. Et ce qu'il en ressort n'est malheureusement pas rassurant. J'avais espéré qu'Hubert Reeves forçait un peu le trait. Mais Jancovici enfonce le clou. Il est probable que les prédictions sur le réchauffement se vérifient même si elles sont encore entachés de beaucoup d'incertitudes et d'un manque de précision. Malheureusement, on ne peut attendre une franche confirmation de celles-ci, avant de prendre les mesures nécessaires. L'inertie des phénomènes qui concourent à l'effet de serre est telle qu'il serait alors trop tard.

Non content d'avoir montré toute la non durabilité de notre développement, l'auteur passe en revue les solutions pour réduire les gaz à effet de serre. Et la aussi avec rigueur, passant en revue les éoliennes, l'énergie solaire, le biocarburant, l'énergie nucléaire (méfiance sur ce dernier point, en raison du statut de polytechnicien de Jancovici, voir mon edit d'avril 2005 ci-dessous), il nous convainc qu'il n'y a d'autre solution que de vivre dans un monde beaucoup plus économe en énergie : La fin de la mobilité généralisée et de la consommation à tout va.

Sur le site internet de Jean-Marc Jancovici, on peut retrouver, parfois actualisé, l'ensemble des textes du bouquin accompagnés de nombreux ajouts.

"L'avenir climatique" est paru en 2002 aux éditions du Seuil dans la collection Science ouverte, 284p.

Mon avis

Nous avons donc deux grands problèmes : De graves problèmes climatiques engendrant de graves désordres mondiaux pourront survenir d'ici un siècle. Et d'un autre coté les hydrocarbures et le gaz nous sont comptés à une échéance de 40 à 60 ans.

Nous n'avons aujourd'hui aucune solution de remplacement pour produire de façon durable toute l'énergie qui nous est donnée par les combustibles fossiles.

Ces deux menaces, pénurie d'énergie pour nous et nos enfants, et catastrophe climatique pour nous ou nos petits enfants ? devraient nous convaincre de réorienter nos mode de vie vers un monde beaucoup plus économe en énergie. Ce monde serait-il plus désagréable pour autant ? En tout cas beaucoup moins que celui dans lequel nous ou nos enfants pourraient avoir à vivre si nous n'anticipons sur rien.

Edit - 24 Avril 2005

Je me méfie toutefois de ce peut dire Jancovici sur le nucléaire, car étant polytechnicien, il a sans doute, humainement, une certaine affinité avec la technocratie qui a promu l'énergie nucléaire. Je préfére sur ce point ce que nous dit Hubert Reeves dans son livre "Mal de Terre". Cet ajout à mon billet est motivé par l'exemple de l'amiante : un article du journal "Le Monde" du 23 avril "Amiante, vingt-cinq ans d'intox" explique comment on a pu manipuler des gens de bonne fois, afin de retarder l'interdiction de l'amiante.